Bilan audition – Bilan auditif

Dès lors que les premiers signes de perte auditive se font sentir, il ne faut pas hésiter à avoir recours à un spécialiste de l’audition, afin de faire un bilan complet. Pourquoi un tel bilan est il important ? Comment se déroule-t-il ? C’est ce que nous allons voir ici.

>>>Cliquez ici pour faire un bilan de votre audition gratuitement <<<

Réagir aux premiers signes.

Les troubles de l’audition se manifestent généralement petit à petit. Il faut parfois plusieurs années pour se rendre finalement compte que la qualité de notre audition a baissé. C’est un peu l’histoire de la grenouille dans sa bassine d’eau. Si la température de l’eau augmente tout doucement, presque imperceptiblement, alors la grenouille mourra de chaleur au bout d’un moment, sans même s’être rendu compte que l’eau chauffait terriblement. En ce qui concerne notre santé, il en va souvent de même. Il est très rare que les changements s’opèrent brutalement.

La chose à faire est donc de prêter attention aux petits signes qui s’imposent à nous, et ne pas hésiter à se rendre chez son médecin, afin de bénéficier d’un premier diagnostique. Car, même s’il se peut qu’il ne s’agisse que d’une fatigue passagère, la raison des troubles auditifs peut être toute autre.

Bilan auditif pas cher

Comment se déroule un bilan auditif ?

Dans la pratique, et après avoir constaté que quelque chose n’allait plus aussi bien que par le passé, il convient d’aller voir un spécialiste de l’audition. Ce dernier vous fera passer une petite batterie de tests auditifs. Le but est avant tout de vérifier la qualité de l’audition, ainsi que le seuil en deçà duquel vous n’entendez plus, en termes de décibels, comme en termes de fréquences.

>>>Cliquez ici pour faire un bilan de votre audition gratuitement <<<

Tout le monde a déjà passé au moins une fois le test du casque audio sur les oreilles, avec des sons lancés, d’un côté, puis de l’autre. C’est effectivement le premier test que l’on passe. En fonction du résultat de cet examen, d’autres suivent, plus ou moins complexes, et mesurant la conduction du son par d’autres voies.

En cas de perte ou de troubles, il faut donc aller entendre plus loin, savoir ce qui est déficient ; l’oreille interne ? Le conduit auditif ? Le tympan ? De fait, le spécialiste conduira une série d’examens complémentaires. Pas de panique pour autant, aucun de ces tests n’est douloureux, et un examen complet dure rarement plus d’une demi-heure.

Le praticien commence toujours par un interrogatoire, afin de mieux connaître les circonstances des troubles. Il enchaîne avec l’audiogramme évoqué plus haut, puis, au besoin, il continuera par une audiométrie tonale, afin de vérifier la conduction osseuse. Ceci permet de savoir directement si l’oreille interne est efficiente. Car le but est avant tout de trouver où se situe le problème. Ensuite, un examen spécifique des osselets, du tympan ou du conduit auditif peuvent également avoir lieu.

Au final, il est primordial de connaître le siège des troubles. Tout simplement parce que la correction n’en sera que facilitée. Et, même si les conséquences de troubles auditifs se ressemblent toutes (perte d’audition plus ou moins grave), les causes peuvent être variées. Les appareils ou autres implants permettant de corriger le problème  doivent être rigoureusement adaptés à la cause, et non à la seule conséquence. Voilà pourquoi faire un bilan auditif est important.

>>>Cliquez ici pour faire un bilan de votre audition gratuitement <<<