Implant à ancrage osseux

Dans la famille des aides à l’audition, nous pouvons compter deux grandes familles d’objets ; les appareils auditifs, et les implants.

Si les premiers sont des dispositifs externes exclusivement, les seconds se distinguent par une conception différente.

Une partie de l’appareil reste externe, mais elle se fixe sur une autre partie implantée directement sous la peau, voire dans l’os. On parle donc plutôt d’implants. Zoom sur l’implant à ancrage osseux.

Cliquez ici pour faire un bilan de votre audition gratuitement

Comment fonctionne un implant à ancrage osseux ?

Le principe est assez simple et ne nécessite pas de chirurgie lourde. IL s’agit de l’implant d’une vis en titane, directement dans l’os Mastoïde, derrière l’oreille.

L’incision, assez courte, est réalisé environ 2,5 cm derrière l’oreille. La cicatrice ainsi que la vis en elle-même seront cachées par la chevelure.

L’acte chirurgical étant bref, une simple anesthésie locale peut suffire, et la sortie de l’établissement hospitalier peut se faire le jour même.

Une fois cette opération réalisée, l’audioprothésiste vient fixer la partie externe. Et, surtout, il en règle les paramètres en fonction des besoins de son patient.

La partie fixe et la partie externe amovible se joignent par simple effet de pression.

Comme nous l’avons déjà évoqué dans diverses pages, le principe d’un tel implant est de faire se propager le son directement par conduction osseuse.

Ce sont donc les vibrations qui transmettront les sons, tandis que la voie aérienne ne sera pas utilisée.

Ceci permet de contourner les problèmes de l’oreille externe, voire de l’oreille moyenne. L’implantation dans l’os est un gage de qualité de son, bien meilleure que s’il n’y avait qu’un simple contact.

Cliquez ici pour faire un bilan de votre audition gratuitement

Les avantages de la conduction d’un implant à ancrage osseux.

ancrage osseux

Les avantages sont nombreux et correspondent surtout à un besoin des patients, selon le type et le niveau de surdité atteints.

Ainsi, toutes les surdités de transmission et de perception du son peuvent être corrigées par un tel type d’appareil.

La surdité totale d’une oreille ainsi que les défaillances éventuelles du conduit auditif ne sont plus un problème avec un implant à ancrage osseux.

Les contraintes liées à un implant à ancrage osseux.

La principale contrainte est inhérente à l’intervention chirurgicale elle-même. Cela reste une opération avec une anesthésie, avec les risques que cela peut comporter.

Mais surtout, un tel type d’implant requière des soins hygiéniques constants, afin de préserver le lieu de toute infection potentielle.

De plus, il peut arriver, dans certains cas que la forme de l’os interdise toute implantation de la vis.

Pour finir, le prix d’une telle correction auditive peut s’avérer trop couteux pour de nombreuses bourses.

Comptez entre 2 500 et 5 000 € en moyenne pour bénéficier de ce type de soins.

Avant de vous lancer dans l’achat d’un implant auditif à ancrage osseux, assurez-vous donc que votre mutuelle couvre bien la majeure partie des frais, car la sécurité sociale n’émet que des remboursements très légers.

Mais nous reviendrons sur ce point dans la page consacrée au sujet.

Cliquez ici pour faire un bilan de votre audition gratuitement

Les autres implants qui existent :