Implant cochléaire

Lorsque l’ouïe s’avère être trop déficiente et que les appareils auditifs externes ne sont pas satisfaisants, il reste aux audioprothésistes la possibilité de passer aux implants.

Ces appareils fonctionnent selon le même principe mais leur implantation sous la peau ou directement dans l’os permet un meilleur recouvrement de l’audition, plus efficace.

Dans certains cas, ils peuvent même rendre l’ouïe perdue. Intéressons-nous aujourd’hui à) l’implant cochléaire.

Cliquez ici pour faire un bilan de votre audition gratuitement

Qu’est ce qu’un implant cochléaire ?

Si l’implant à ancrage osseux est un dispositif directement implanté dans l’os mastoïdien, l’implant cochléaire se glisse, quant à lui, juste sous la peau.

Il fait office de seconde oreille interne, artificielle.

Nous avons déjà vu qu’un bilan auditif ne sert pas qu’à évaluer le volume sonore audible, mais également à détecter la ou les zones de l’oreille défectueuses.

Et bien en voilà en exemple. Selon qu’il s »’agisse de l’oreille interne, du conduit auditif ou de l’oreille moyenne, la prothèse choisie sera différente.

Il est primordial que la réponse de l’audioprothésiste colle parfaitement problème rencontré.

L’implant cochléaire a pour but de transformer les sons en impulsions électriques à travers la cochlée.

Les 15 (ou 22) électrodes de la partie interne (sous la peu) vont ainsi stimuler directement le nerf auditif, permettant au son de rejoindre le cerveau et d’y être interprété.

La partie externe de l’appareil ressemble à s’y méprendre à un appareil auditif contour d’oreille.

Elle est munie d’un micro, d’un processeur et d’une antenne aimantée qui permet la transmission à la partie interne.

Une télécommande est jointe à l’équipement. De cette façon, le patient peut maîtriser les volumes facilement.

Cliquez ici pour faire un bilan de votre audition gratuitement

Implant cochléaire : indications et détails de l’intervention chirurgicale.

implant auditif cochleaire pas cher

Cette prothèse est particulièrement indiquée pour les personnes souffrant de surdité totale, ou très sévère.

Dans plus de 60 % des cas, l’appareillage se révèle très positif et l’ouïe est retrouvée. Mais l’intervention chirurgicale est un peu plus lourde que dans le cas d’un implant à ancrage osseux.

En effet, l’intervention nécessite deux à trois jours d’hospitalisation.

Le chirurgien spécialisé doit commencer par implanter le porte électrode, directement introduit dans l’oreille interne, au contact des fibres nerveuses.

Puis, il place le récepteur interne, sous la peau derrière l’oreille.

Placé sur l’os, il est relié au porte électrode.

L’intervention elle-même dure environ deux heures et se déroule sous anesthésie générale.

Si l’opération est aujourd’hui totalement maîtrisée, elle nécessite quand même quelques précautions d’usage en amont.

Bilan auditif, mais également tests psychologiques et IRM sont indispensables à la réussite de l’intervention.

L’oreille n’est pas douloureuse au réveil, mais l’ouïe est totalement perdue jusqu’au branchement de la prothèse.

Il se peut que le patient soit victime de quelques vertiges dans les premiers jours qui suivront l’intervention. Mais ceux-ci disparaissent assez vite, le temps de l’adaptation.

N’oublions pas que c’est l’oreille interne, centre nerveux de l’équilibre, qui est ici touché. Les fils sont enlevés au bout de neuf jours.

Sachez également que le branchement de l’implant n’intervient que deux à trois semaines après l’opération.

Pendant ce laps de temps, vous n’entendrez absolument rien. Et il vous faudra suivre des séances de rééducation avec un orthophoniste après le branchement.

Avantages et inconvénients de l’implant cochléaire.

Si ce type d’implant permet de recouvrer l’ouïe, totalement ou partiellement, les sons perçus ne seront plus naturels. Ils restent différents, à vie.

L’audition naturelle est perdue définitivement La rééducation peut être longue et l’assurance du matériel est onéreuse ; environ 300 € par mois, non pris en charge.

Quant au prix, l’implant coûte 23 000 €, sans compter les frais d’hospitalisation, qui peuvent monter à 8 000 €.

Cliquez ici pour faire un bilan de votre audition gratuitement

Les autres implants qui existent :